FAQ


Quand dois-je envisager la chirurgie ?

 La chirurgie doit toujours être le dernier recours quand il s'agit de traiter des problèmes rachidiens qu’ils soient cervicaux, dorsaux ou lombaires. Si différents traitements conservateurs ont été tentés sans amélioration ou s’il y a aggravation sur une période de 6-12 mois alors :

·      Un traitement chirurgical semble raisonnable pour certains pathologies spécifiques tels que la sténose spinale, l’hernie discale, la              scoliose dégénérative ou encore le spondylolisthésis par exemple.

·      La décision de la chirurgie doit être individualisée en fonction du patient et de ses symptômes ainsi que de leur intensité.

 

Suis-je un candidat pour la chirurgie mini-invasive de la colonne vertébrale ?

 La chirurgie de la colonne vertébrale mini-invasive est en progression. La plupart indications actuelles en chirurgie rachidienne peuvent être traitées avec certaines techniques de la chirurgie mini-invasive. Cependant, certains cas nécessitent un traitement par la chirurgie ouverte standard, c’est le cas par exemple des fortes scolioses, des tumeurs ou des infections.

 Les meilleures options doivent être envisagées en fonction du diagnostic du patient et de son état général. A l’Hôpital Privé Sévigné, nous pratiquons à la fois la chirurgie mini-invasive et  la chirurgie ouverte de la colonne vertébrale. Nous choisissons avec vous le traitement qui vous convient.

 

Pourquoi ai-je besoin d’une IRM, d’un Scanner et  des radiographies avant la chirurgie ?

 L'intégration de nouvelles technologies d’imagerie est d’une aide précieuse. En effet la chirurgie mini-invasive exige souvent que les procédures radiologiques soient adaptées à chaque opération, aussi il vous sera peut-être proposé de nouveaux examen avant la procédure chirurgicale.

 

Combien de temps vais-je rester à l'hôpital ?

 En général, la chirurgie du rachis mini-invasive diminue la durée d'hospitalisation de moitié. Pour une chirurgie minimalement invasive typique, l’entrée en hospitalisation s’effectue le matin et le patient subit la chirurgie le jour même. Ensuite, il peut rentrer chez lui le lendemain ou 2 jours après. Pour les chirurgies de fusion lombaires, le patient rentre généralement chez lui  2-3 jours après l’intervention alors qu’avant il restait hospitalisés au minimum 5-7 jours. En outre, les suites post-opératoires immédiates sont beaucoup moins douloureuses avec la chirurgie mini-invasive.

 

Quand puis-je retourner au travail après la chirurgie mini-invasive ?

 La décision de reprendre le travail  dépend du patient et de son emploi. Pour les patients occupant des postes sédentaires comme le travail de bureau, une discectomie minimalement invasive permet une reprise à temps partiel dans les 3-4 semaines.

En revanche, une intervention chirurgicale plus lourde telle qu'une fusion nécessite un temps de repos de 6-8 semaines. La reprise de l’activité professionnelle peut être beaucoup plus rapide avec la pratique de la chirurgie mini-invasive qu’avec la chirurgie ouverte standard. Cependant, cette décision est individuelle et spécifique à chaque patient en fonction de ses besoins et de son état de santé.

 

Combien de temps pour récupérer ?

 La récupération d’une intervention chirurgicale varie selon les patients. Certains retrouvent une pleine activité en 3 semaines alors que d'autres patients ont besoin de plus de temps.

 

Après la chirurgie, combien de temps va durer ma douleur ?

Normalement les patients qui ont subi une chirurgie de la colonne vertébrale mini-invasive voient leur douleur diminuer plus vite que lors de la chirurgie traditionnelle. Cependant, chaque procédure aura un taux différent de récupération.

 

Dois-je devoir prendre des médicaments antidouleur après la chirurgie et vais-je devenir dépendant ?

 Il n'existe aucune preuve que la prise d’antalgiques suite à une opération entraine une dépendance.

 

Aurais-je besoin d'une kinésithérapie après une chirurgie du rachis mini-invasive ?

 La kinésithérapie est importante pour une récupération rapide. Elle est adaptée à chaque patient. Dans la plupart des cas, une thérapie physique commence 6-8 semaines après l'intervention en fonction du type d'intervention et de l'état général du patient.

 

 La chirurgie mini-invasive de la colonne vertébrale est-elle expérimentale ?

 Non. Cette technique est maintenant reconnue ; elle est mise en œuvre avec succès depuis de nombreuses années. Son ampleur, sa complexité et les procédures disponibles se développent très rapidement.




      © Dr Alex Kunsky 2014                                            secretariat.docteur.kunsky@gmail.com                                               Hôpital Privé Sévigné